Les Thérapies Émotionnelles Cognitives et Comportementales (TECC)*

Les thérapies émotionnelles, cognitives et comportementales (TECC ou TCC) sont classées parmi les thérapies brèves, et elles ont la particularité d’être validées scientifiquement. Le rapport de l’INSERM ( http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/57 ) sur l’évaluation de l’efficacité des psychothérapies met en évidence l’efficacité des TCC dans les prises en charges pychopathologiques ainsi que dans l’amélioration de la gestion émotionnelle.

Les TCC sont des prises en charges axées sur la recherche de solutions aux problèmes cliniques, et centrées sur le présent, c’est à dire sur la composante actuelle du comportement-problème.

Cette démarche thérapeutique s’inscrit dans une approche humaine globale, et prend en compte la partie cognitive, émotionnelle et comportementale de la personne.

En TCC, nous travaillons sur trois principales dimensions :

– La pensée (ou cognition)

– L’émotion

– Le comportement

Lors de l’analyse fonctionnelle (AF) du comportement, nous identifions ensemble (avec le patient) les cognitions, émotions et comportements présents lors d’une situation problème, ainsi que leurs interactions et les conséquences.

 

Au cours de cette AF, nous tenons compte également de la partie synchronique, c’est à dire l’histoire de vie du patient, ses antécédents familiaux, ainsi que les événements importants du passé, dans l’objectif de mettre en évidence des éventuels facteurs de maintient ou aggravants du problème actuel.

Ensuite nous élaborons ensemble le plan thérapeutique au cours duquel nous proposons les hypothèses de travail avec les objectifs à atteindre, les méthodes pour y arriver, et une estimation du nombre de séances nécessaires. Puis, nous mettons le projet en pratique, avec des exercices ou entraînements à réaliser entre les séances. Enfin, nous réévaluerons régulièrement ces objectifs en vue de les réajuster progressivement. Le plan ou contrat thérapeutique peut donc être modifié à tout moment, lorsque cela s’avère convenable. En tant que thérapies validées scientifiquement, les TCC préconisent l’évaluation du changement durable du comportement, ce qui et considéré comme un critère majeur de réussite de la thérapie.

Les TCC s’inscrivent donc sur un protocole très pragmatique, scientifique mais aussi humain et global, basé sur la collaboration entre le patient et le thérapeute. Le patient devient donc « expert » de son trouble, et le but de ces thérapies brèves est de favoriser l’autonomie du patient pour qu’il puisse développer ses propres ressources afin de faire face aux situations problème qu’il va rencontrer au cours de son existence. L’idée est qu’il puisse généraliser ses acquis pour pouvoir les appliquer dans les différents domaines de sa vie.

*Note : Pour une facilité de lecture, nous utiliserons indistinctement les acronymes TCC ou TECC car, même si TECC est plus approprié aux thérapies que nous pratiquons car il inclue la 3e vague de TCC, c’est encore le terme « TCC » qui est le plus largement utilisé et diffusé dans le langage de la psychologie actuelle.

Nous contacter